Journal en ruines

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Offrir cet ebook

[eBook]  Journal en ruines

Panier mémorisé

«J'ai voulu que ce journal décrive à sa manière un désir de récit : celui qui m'a traversé pendant toute ma jeunesse, pendant toutes ces années où je ne savais écrire que sur les oeuvres des autres.» Dans les années 1990, Noël Herpe, jeune critique, croise les fantômes du cinéma et de la littérature d'après-guerre, et fréquente l'avant-garde du moment. Il collectionne lectures, films, rencontres, psychanalyses et expériences des limites. Il écrit de nombreux articles pour la presse, mais aucun livre ni aucun film. En secret, il tient un journal où alternent mondanités parisiennes et amours platoniques, balades en collants et nostalgie de l'enfance... Au début des années 2000, la mort de son père vient mettre un point final à ce journal singulier et mélancolique, à la fois portrait de son auteur et reflet d'une époque.

ebook (ePub)
23.99 €
Vous n'êtes actuellement pas raccordé à PNB sur ces sites. Merci de vous connecter ou de demander la création d'un compte.

Règles du prêt

  • Durée de la licence : 3650 Jours
  • Nombre de prêts : 25 (0.96 € par prêt)
  • Prêt(s) simultané(s) : 5
  • Durée maximale d'un prêt : 59 Jours

Streaming

  • Type d'accès : In-Situ
  • Nombre d'utilisateurs simultanés : 10

Protection

  • Type de protection : DRM Adobe ASCM
  • Nombre de périphériques : 6
  • Copier/Coller : Interdit
  • Impression : Interdit
  • Type de protection : LCP
  • Renouvellement : 1

savoir_plus

Autres informations

  • EAN 9782072522987
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 334 Pages

Biographie

Noël Herpe - 01/01/1965-.... 53 ans
Noël Herpe est né en 1965. Auteur d'ouvrages sur René Clair, Sacha Guitry ou Éric Rohmer, il a précédemment publié aux Éditions Gallimard Journal en ruines (L'Arbalète, 2011), qui a été reçu par la critique comme une des tentatives autobiographiques les plus marquantes de ces dernières années, et Mes scènes primitives (L'Arbalète, 2013).

empty